Futurz

Quelle décote pourriez-vous appliquer au prix d'exercice de vos BSPCE ?

Quelle décote pourriez-vous appliquer au prix d'exercice de vos BSPCE ?



Ces derniers mois, les BSPCE ont été remis sur le devant de la scène, la dernière annonce ayant été faite par le ministre Jean-Noël Barrot concernant le sujet délicat des décotes applicables au prix d'exercice.

  Sans attendre la mise en place effective de ces annonces, ce simulateur vous permet dès aujourd'hui de calculer la décote que vous pourriez appliquer lors de la création de votre prochain plan de BSPCE.

 


Une décote supplémentaire sur le prix d'exercice des BSPCE de votre prochain plan de BSPCE peut se justifier pour les raisons suivantes.


Présence d'actions de préférence au capital

Lors des levées de fonds, vous concédez aux investisseurs des actions dites de préférence qui possèdent une priorité de remboursement lors d'une revente ou une introduction en bourse de votre entreprise. Ainsi, elles pénalisent potentiellement les actions ordinaires si la revente de votre entreprise n'est pas un franc succès. C'est cela qui justifie l'application d'une première décote sur le prix des actions ordinaires. Les BSPCE portant sur l'achat futur d'actions ordinaires, leur prix d'exercice peut être ajusté à hauteur de ce prix décoté.


Illiquidité des actions ordinaires
Les actions ordinaires, et notamment celles des entreprises à un stade précoce de leur développement, sont des titres très peu liquides. La valeur de votre entreprise est déterminée à chaque levée de fonds, mais ce n'est pas pour autant que les personnes possédant des actions ordinaires peuvent les revendre à ce niveau de valorisation. Cela justifie donc une seconde décote.



© Futurz 2024 — All rights reserved